15 novembre 2018

Soirée Cote de Beaune du 16/11/2018

Difficile de faire le tour de toute la Côte de Beaune en 8 vins : il a fallu faire des choix et sacrifier quelques appellations prestigieuses (Puligny, Pommard notamment) afin d'avoir un petit aperçu des blancs et des rouges du sud, du centre et du nord. Les finages moins célèbres (Santenay, Savigny...) s'en sont d'ailleurs très bien sortis, preuve qu'il y a encore de "jolis coups" à faire en Côte de Beaune pour les curieux.

cote d beaune

 

Les rouges

1 Santenay « Les Prarons » 2014, domaine Bachelet-Monnot : Couleur claire, nez très expressif plein de fruits rouges. Bouche gourmande, peu tannique, très fraîche et fruitée, pas une très grande longueur mais très facile à boire. Tout le monde se régale. Ca commence bien.

2 Chassagne-Montrachet Vieilles vignes 2015, domaine Bernard Moreau : Couleur claire pour lui aussi, nez de fruits rouges un peu plus sucrés que le précédent. Bouche plus puissante avec un peu plus de tannins, plus de longueur, encore un bon potentiel de vieillissement même si on se régale déjà.

3 Savigny-les-Beaune 1er cru « Les Peuillets » 2015, Domaine des Croix : Couleur plus sombre, nez plus marqué fruits des bois et mûre, plus floral aussi. Bouche plus tendue, plus minérale et encore beaucoup plus longue, la grande classe !

4 Aloxe-Corton 2008, domaine Rollin : On passe à une robe tuilé, un nez de sous-bois et de noyau de cerise, la bouche est plus fruitée ue le nez, moins évoluée, avec l’acidité des 2008 mais sans manquer d’épaisseur pour autant. Beau vin à son apogée.

5 Volnay 1er cru « Le Ronceret » 2012, domaine Jean-Marc Boillot : Couleur sombre et légèremnt tuilée, nez sur le kirsch, le fer des sols rouges est bien présent. Bouche puissante, semble solaire, manque un peu d’élégance, tannins encore un peu durs. Il y a de la longueur, mais au final peu de plaisir sur ce Volnay bien plus proche du stéréotype Pommard. Petite déception…

IMG_20181116_231326

 

Les blancs

6 Meursault « Grands charrons » 2015, domaine Michel Bouzereau : couleur très claire, nez plein de fruits, agrumes et fruits du verger. Bouche toujours aussi fruitée, tendue par une belle acidité, peu de gras, belle longueur pour un village, beaucoup d’élégance, comme souvent chez Bouzereau.

7 Chassagne-Montrachet 1er cru « Morgeot » 2015, domaine Lamy-Pillot : Couleur à peine plus dorée, nez un peu grillé et citronné, la bouche n’est pas très grasse non plus, moins fruitée que le Meursault, mais avec un peu plus de volume et de longueur. Encore un bon potentiel de vieillisement.

8 Corton Grand cru 2013, domaine Maillard : Couleur or pâle, nez solaire sur le miel, les fruits mûrs, presque ananas. La bouche est puissante, massive, mais une belle minéralité dans le fond l’empêche de tomber dans la lourdeur. Très beau vin qui peut lui aussi vieillir encore longtemps.

   

Posté par lacavedutheatre à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 novembre 2018

Thomas Pico - Domaine Pattes Loup

Arrivage de la semaine : les 2015 du domaine Pattes loup

pattes loup chablis 2015 mise tardive

 

Chablis Vent d'Anges "Mise Tardive" 2015 : à cause du gel qui a privé le vigneron de sa récolte 2016, Thomas Pico a prolongé l'élevage d'une partie de ses Chablis 2015 pour nous sortir cette cuvée "Mise Tardive".

Chablis 1er cru Beauregard 2015 : "Droit, précis et fin, Beauregard se montre nerveux, avec beaucoup d'éclat et de pureté." RVF2018

Chablis 1er cru Vaillons 2015 : "un vin souple et rond, à la chair ample et veloutée, dans une expression précoce et tendre, mais très aboutie." RVF2018

Vin de France Chardonnay 2016 : "réalisé à base de raisins récoltés à Limoux, c'est un blanc mûr et frais, tendu, soigné et expressif, qui possède une vraie gourmandise." RVF2018

 

Posté par lacavedutheatre à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]